Ayase Azuko : Différence entre versions

De The Tale of Great Cosmos
m (A protégé « Ayase Azuko » : Page à fort trafic ([Modifier=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini) [Renommer=Autoriser uniquement les administrateurs] (infini)))
(Ajout de la fin de l'histoire d'Ayase)
 
Ligne 56 : Ligne 56 :
  
 
Après cela, Tatsuya devient gentil et joueur avec elle, mais il ne fait confiance à personne d'autres car personne n'a encore prouvé sa supériorité face à sa maîtresse. Il se laisse cependant caresser lorsque Ayase le lui demande.
 
Après cela, Tatsuya devient gentil et joueur avec elle, mais il ne fait confiance à personne d'autres car personne n'a encore prouvé sa supériorité face à sa maîtresse. Il se laisse cependant caresser lorsque Ayase le lui demande.
 +
 +
 +
== La renaissance d'[[Unia]] ==
 +
Pendant son séjour à la guilde, de nombreux groupuscules rebelles émergent contre l'autorité d'Unia. Ayase est contrainte d'intervenir ce qui provoque l'indignation de nombres de ces rebelles jugeant la [[Kitsunekon]] comme une dictatrice qui tente de revenir au pouvoir par la force. Alors que la [[Fédération d'Unia]] s’apprête à prendre un nouveau départ soutenu notamment par [[Eleutheria]] et [[Magicalia]], les rebelles envahissent et prennent d'assaut le nouveau territoire d'[[Unia]] dans les [[terres désolées]] d'[[Arvalia]]. Ayase n'a désormais plus le choix et elle est contrainte de revenir au pouvoir aux côtés de sa mère pour prendre part à la lutte et à la reconquête de leur territoire.
 +
 +
C'est également à ce moment là que Ayase découvre grâce à un oracle qu'elle est la prophétique dirigeant d'[[Unia]] qui doit détruire et abolir le système politique complet pour permettre à son peuple de prendre un nouveau départ, elle est ainsi surnommé "Le Dernier Roi" ("Ni Nilvis Xyr" en Unien).
 +
 +
Mêlant quelques amis aventuriers à son conflit géopolitique, elle parvient à trouver le premier oracle dans la cité antique de [[Ferxilia]] qui lui remet alors la relique du premier "roi" d'[[Unia]], le fondateur du système politique du pays. Ainsi le pouvoir d'Ayase sommeillant en elle s'éveille et elle brise le sceau qui avait été posé sur le clan Azuko il y a bien longtemps.
 +
 +
C'est lors de la dernière bataille d'[[Unia]] que Ayase soutenue par sa mère, fonce affronter le leader du plus puissant groupe de rebelle, elle libère alors tout son pouvoir anéantissant la bâtisse dans lequel se déroule le combat. Finalement acculée, Ayase déploie dans son dernier souffle une dernière attaque qui achève également le leader rebelle. La pièce du roi, héritage familial d'Ayase, tombe au sol et se brise montrant l'accomplissement de la prophétie par cette dernière.
 +
 +
Alors que [[Unia]] rebâtit une nouvelle nation sous le nom de [[Nouvelle Fédération d'Unia]], la mère d'Ayase, [[Sekai Azuko]], est élue présidente de la fédération. Ayase quant à elle est enterrée lors d'une cérémonie publique et une statue en son nom est érigée dans la nouvelle capitale. Suite à sa mort, la plupart des groupes rebelles acceptent de déposer les armes et de rejoindre l'effort collectif pour bâtir un nouvel avenir.
 +
 +
 +
== Après la mort... ==
 +
Même si le monde entier persiste à croire que Ayase est mort, son enterrement et sa mort ont tout deux été simulés et orchestré par elle même et sa mère dans le but de montrer aux rebelles que Ayase ne veut pas du pouvoir qu'elle a hérité et afin que chaque citoyen puisse contribuer à prendre un nouveau départ au lieu de vivre dans le passé en la combattant. Après sa mort, Ayase est relogée par [[Rosalia Aidoru]] et garde contact par le biais de la [[famille Aidoru]] avec sa mère. Elle informera également ses amis de la guilde d'[[Alinor]], notamment [[Nyx Cursis]] et [[Urulociel Sun]].
 +
 +
Désormais Ayase vit une vie paisible dans un village reculée, et on raconte qu'elle a même finit par trouver l'amour.

Version actuelle datée du 18 mai 2020 à 22:11

Ayase Azuko est une Kitsunekon à 9 queues du peuple Ningemono venant de la réalité bêta de Terae. Elle est l'ancienne leader de la Fédération d'Unia et c'est elle qui dirigea son peuple lors de l'exode lié à l'apocalypse.


Origines et enfance

Ayase est née d'une famille noble de Kitsunekon habitant depuis des générations sur les terres d'Unia. Dès son plus jeune âge elle fut considérée comme une véritable prodige de par sa capacité à avoir appris à manier l'arc très rapidement mais aussi par son don de pouvoir comprendre la nature qui l'entoure. Elle sauve alors de nombreux animaux qu'elle recueille au point que son père lui demande de bien vouloir arrêter d'en recueillir toujours plus.


Le père d'Ayase

Le père d'Ayase était un Kitsunekon très respecté et apprécié de ses pairs. Connu pour son côté droit et juste, le père d'Ayase n'a jamais cédé face à l'oppression, c'est d'ailleurs ce qui lui permit de devenir conseiller législatif d'Unia et consul de la province Kitsunekon.

Avec Ayase, il s'est toujours comporté en homme exemplaire, refusant de céder à ses caprices et se montrant impartial avec elle. Cependant Ayase n'a jamais reproché cela à son père, elle le voyait comme un modèle à suivre et tenta après ses études de marcher dans ses traces.

Lors de l'apocalypse, le père d'Ayase refusa de quitter son pays pour fuir, il prit les armes avec ceux qui souhaitaient défendre leurs terres jusqu'à la mort et combattit. Le cœur lourd, Ayase quitta sa terre natale et elle ne revit plus jamais son père.


La mère d'Ayase

La mère d'Ayase est le contraire de son père, elle a toujours laissé faire sa fille comme elle l'entendait. Plus jeune elle était la Kitsunekon à 9 queues la plus jolie de toute la province, ce qui attira le regard du père d'Ayase qui l'épousa peu de temps après. Malgré son âge elle a conservé sa beauté légendaire inégalée dans son pays d'origine. Ayase aurait d'ailleurs héritée de la beauté de sa mère.

Lors de l'exode, la mère d'Ayase ne voulait pas abandonner son mari, déchirée par le dilemme de choisir entre son mari et sa fille, le père d'Ayase l’ensorcela afin qu'elle suive Ayase et non lui. Après avoir franchi le portail sans retour, elle découvrit la supercherie mais accepta son sort comprenant le geste de son défunt mari. Depuis lors elle vit avec le reste de la Fédération d'Unia et dirige celle-ci à la place de sa fille.


Parcours académique

Ayase a suivit l'enseignement de la meilleure académie d'Unia. Elle était l'une des meilleurs élèves en magie, mais elle était plus intéressée par les animaux que par ses cours. Lors d'un voyage scolaire dans l'empire Sun, elle rencontra Urulociel Sun la fille de l'empereur avec qui elle se lia d'amitié rapidement.

De retour chez elle, et après avoir étudié de nombreux écrits anciens sur la magie, Ayase convoite de créer sa propre magie à l'aide de ce qu'elle a pu découvrir. Elle y parviendra 3 ans plus tard en mettant au point la magie d'invocation.


Parcours politique

Les capacités de la jeune fille et sa magie d'invocation novatrice l'amène sur le devant de la scène politique. Elle est nommée par son père pour représenter sa province au sein de l'assemblée de la Fédération d'Unia, elle devient alors vice-consule. Après avoir fait ses preuves, elle est élue conseillère magique d'Unia.

Lors de l'apocalypse, le conseil se retrouve rapidement débordée, et la Fédération d'Unia menace d'éclater. Ayase prend alors les devant et renverse le premier conseiller en place. Suite à cela elle convainc les différents peuples de la suivre et lance l'exode, un mouvement destiné à fuir ce monde au bord de la destruction. Elle retrouvera alors Urulociel Sun qui prendra également part avec son empire au mouvement. Ayase conduit le groupe vers la cité d'Ecnopolis appartenant au peuple Machina et qui conserve selon elle leur unique porte de sortie : la Chronosphère.

Après l'exode, Ayase démissionne jugeant son rôle terminé et laisse sa mère reprendre le contrôle de la Fédération d'Unia. Elle rejoindra alors ensuite la guilde d'Alinor avec Urulociel.


Les compagnons d'Ayase

Ayase a donc crée la magie d'invocation et grâce à celle-ci elle peut contrôler plusieurs familiers. Après avoir sauvé Kiko dans son enfance, elle en fait son premier familier. Par la suite elle sauvera Yuto et Tatsuya qu'elle adoptera également.


Kiko

Kiko est un Celestial Fox (ou Amatsu Kitsune pour le nom scientifique).Il est le plus joueurs des familiers d'Ayase, c'est aussi son préféré et le plus teigneux. En effet Kiko cherche toujours à protéger Ayase. Il est ainsi capable de lancer de gros sortilèges offensifs.

Cependant Kiko se lie facilement d'amitié avec les amis de sa maîtresse, mais si quelqu'un tente de lui faire du mal, il poursuivra jusqu'à la mort s'il le faut cette personne à moins qu'Ayase lui demande d'arrêter.


Yuto

Yuto est un Golden Tiger très jeune. Lorsque Ayase le trouve celui ci est très blessé et au bord de la mort. La jeune Kitsunekon le soigne et le sauve, après cela Yuto refuse de quitter sa sauveuse et commence alors à la protéger en encaissant les dégâts à la place d'Ayase. Convaincue de son utilité, elle en fait alors son familier.

Yuto est toujours le plus méfiant des trois. Lorsque quelqu'un de nouveau s'approche d'Ayase, il se prépare à s'interposer pour dissuader et/ou protéger celle-ci.


Tatsuya

Tatsuya est le petit dernier des compagnons d'Ayase, il s'agit d'une espèce rare de mini dragon : les Purp Dragon. Dans son cas, c'est lui qui provoque Ayase et l'affronte dans un premier temps, mais voyons la supériorité de celle-ci dans son combat il abandonne et rejoint Ayase qu'il juge comme largement supérieure à lui. La présence de Kiko et Yuto font également changer la petite créature qui la motive encore plus à rejoindre la jeune Kitsunekon.

Après cela, Tatsuya devient gentil et joueur avec elle, mais il ne fait confiance à personne d'autres car personne n'a encore prouvé sa supériorité face à sa maîtresse. Il se laisse cependant caresser lorsque Ayase le lui demande.


La renaissance d'Unia

Pendant son séjour à la guilde, de nombreux groupuscules rebelles émergent contre l'autorité d'Unia. Ayase est contrainte d'intervenir ce qui provoque l'indignation de nombres de ces rebelles jugeant la Kitsunekon comme une dictatrice qui tente de revenir au pouvoir par la force. Alors que la Fédération d'Unia s’apprête à prendre un nouveau départ soutenu notamment par Eleutheria et Magicalia, les rebelles envahissent et prennent d'assaut le nouveau territoire d'Unia dans les terres désolées d'Arvalia. Ayase n'a désormais plus le choix et elle est contrainte de revenir au pouvoir aux côtés de sa mère pour prendre part à la lutte et à la reconquête de leur territoire.

C'est également à ce moment là que Ayase découvre grâce à un oracle qu'elle est la prophétique dirigeant d'Unia qui doit détruire et abolir le système politique complet pour permettre à son peuple de prendre un nouveau départ, elle est ainsi surnommé "Le Dernier Roi" ("Ni Nilvis Xyr" en Unien).

Mêlant quelques amis aventuriers à son conflit géopolitique, elle parvient à trouver le premier oracle dans la cité antique de Ferxilia qui lui remet alors la relique du premier "roi" d'Unia, le fondateur du système politique du pays. Ainsi le pouvoir d'Ayase sommeillant en elle s'éveille et elle brise le sceau qui avait été posé sur le clan Azuko il y a bien longtemps.

C'est lors de la dernière bataille d'Unia que Ayase soutenue par sa mère, fonce affronter le leader du plus puissant groupe de rebelle, elle libère alors tout son pouvoir anéantissant la bâtisse dans lequel se déroule le combat. Finalement acculée, Ayase déploie dans son dernier souffle une dernière attaque qui achève également le leader rebelle. La pièce du roi, héritage familial d'Ayase, tombe au sol et se brise montrant l'accomplissement de la prophétie par cette dernière.

Alors que Unia rebâtit une nouvelle nation sous le nom de Nouvelle Fédération d'Unia, la mère d'Ayase, Sekai Azuko, est élue présidente de la fédération. Ayase quant à elle est enterrée lors d'une cérémonie publique et une statue en son nom est érigée dans la nouvelle capitale. Suite à sa mort, la plupart des groupes rebelles acceptent de déposer les armes et de rejoindre l'effort collectif pour bâtir un nouvel avenir.


Après la mort...

Même si le monde entier persiste à croire que Ayase est mort, son enterrement et sa mort ont tout deux été simulés et orchestré par elle même et sa mère dans le but de montrer aux rebelles que Ayase ne veut pas du pouvoir qu'elle a hérité et afin que chaque citoyen puisse contribuer à prendre un nouveau départ au lieu de vivre dans le passé en la combattant. Après sa mort, Ayase est relogée par Rosalia Aidoru et garde contact par le biais de la famille Aidoru avec sa mère. Elle informera également ses amis de la guilde d'Alinor, notamment Nyx Cursis et Urulociel Sun.

Désormais Ayase vit une vie paisible dans un village reculée, et on raconte qu'elle a même finit par trouver l'amour.