Fédération d'Unia

De The Tale of Great Cosmos
(Redirigé depuis Unia)

La Fédération d'Unia est un des principaux pays de la réalité Bêta. Il s'agit d'un état fédéral, dirigé par les Ningemonos et composé de 7 états : les provinces de Fornilia, Novalia, Roindia, Eknilia, Kornilia, Ecnopolis et enfin celle d'Unia. Chaque province porte le nom de sa capitale, et Unia représente à la fois la capitale provinciale et fédérale.

La fédération d'Unia


Origines

La Fédération d'Unia est issue d'une séparation quelques années après la grande guerre, avec leurs alliés Doragondraa du Royaume Sun. 6 familles nobles, demandent l'indépendance au roi Minnónaran Sun et l'obtienne avec les terres de l'est du pays. Les 6 familles fondent alors les 6 premières provinces et définissent des règles de bienséance entre elles, sans pour autant pouvoir encore parler d'état fédéral.

Craignant à la mort du roi Minnónaran Sun que son successeur puisse envahir un jour leurs provinces, ils signent un contrat de protection mutuel, mais les rivalités entre certaines familles complique la tâche. La famille Azuko prend alors les devants et propose la création de l'état fédéral d'Unia. Malgré les fermes oppositions de certains, le projet est accepté.

Plus tard, les Machina vivant au sein de la fédération, réclament à leur tour leur indépendance. Le conseil d'Unia statue en leur faveur, à condition que ceux-ci restent rattaché à l'état fédéral. Ils forment ainsi la 7e province d'Unia, celle d'Ecnopolis.


Politique

Depuis la fondation de l'état fédéral, le conseil d'Unia se compose de quelques conseillers et d'un premier conseiller élu par le conseil étendu. En plus de ces 8 membres, le conseil se compose de 6 puis 7 (après la création de la province Machina) consuls représentant chacune des provinces. Les consuls choisissent également chacun un secrétaire pour les assister. Enfin une partie des citoyens est élue pour constituer le conseil étendu. Les conseillers principaux sont généralement également des consuls, puisque le poste de conseiller seul n'a que peu d'influence dans la politique d'Unia. Les postes de consuls et conseillers sont généralement occupés par des descendants des familles nobles fondatrices.

En l'an 666 bêta, le descendant d'une des familles fondatrice tente de renverser le système politique en place avec un coup d'état. Une guerre civile éclate, mais les consuls finissent par stabiliser la situation. Le coup d'état étant évité, la famille Azuko propose de mettre en place un moyen arbitraire de choisir qui est digne d'accéder à un haut poste. La proposition est acceptée, et le système d'échiquier consulaire voit le jour.


L'échiquier consulaire

L'échiquier consulaire est un système mis en place en l'an 670 Bêta, il se compose de 16 pièces d'échec classique. Chacune de ses pièces est conçue et enchantée pour réagir à l'approche d'un prétendant au pouvoir. Si celle-ci réagit, alors le prétendant est considéré comme apte à accéder aux fonctions politiques liées à la pièce. Par la suite, la fédération d'Unia accorde énormément d'importance à ces pièces, et l'accès au pouvoir de ceux n'ayant pas été choisi est pratiquement impossible, seule Ayase Azuko parviendra à être élue sans posséder de pièce.

Les pièces principales de l'échiquier représentent les 7 consuls de chaque région ainsi que le poste de premier conseiller. Chacun des 7 secrétaire sont représentés par 7 des 8 pions, et le dernier pion représente le citoyen le plus influent du conseil étendu. Chaque pièce octroie également certains avantages : - Le roi, pièce qui désigne le premier conseiller, donne le pouvoir d'influencer les décisions et de prendre toutes les décisions nécessaire en temps de crise - La reine, pièce qui désigne le consul d'Unia, donne la faculté de remplacer le roi en son absence - Les fous, pièce qui désigne les consuls d'Eknilia et Kornilia, protège le roi et la reine, ils peuvent également sceller certains pouvoirs. - Les cavaliers, pièce qui désigne les consuls de Novalia et Roindia, sont capable de gérer plusieurs stratégies et champs de bataille à la fois - Les tours, pièce qui désigne les consuls d'Ecnopolis et Fornilia, sont les plus redoutables guerriers à mains nu, capable de parer juste à la force de leurs corps - Les pions, n'ont aucune faculté particulière, mais en cas de crise majeure, si une autre pièce (excepté le roi) tombe, ils peuvent obtenir les capacités et devoirs qui découlent de cette pièce, on parle ainsi de promotion comme aux échecs.


Unification et Exode

Ayase Azuko considérée par beaucoup comme la honte des Azuko car n'ayant pas été choisie par la pièce du roi ou de la reine, parvient à remporter les élections pour devenir consul de la province d'Unia.

à l'aube de l'Apocalypse, la pièce du roi s'illumine au contact d'Ayase, et cette dernière se rend à la table des conseillers pour leur demander de réagir. Face à leur inaction, elle prend le pouvoir de force, réalisant ainsi un coup d'état. Elle supprime alors immédiatement l'indépendance des provinces et réunit pour la première fois entièrement la fédération d'Unia sous son commandement. Elle dirige ensuite l'Exode jusqu'à Ecnopolis et active la Chronosphère amenant ainsi son peuple dans la réalité Alpha.

Ayase Azuko abandonne son poste et confie à sa mère, ayant obtenue la reine après l'Exode, le commandement d'Unia. Elle continue cependant de conserver la pièce du roi.