La pire semaine des bras et pieds cassés

De The Tale of Great Cosmos

La semaine de l’enfer de l’équipe des bras et pieds cassés

L’équipe des bras cassés est normalement constituée de 4 individus. Soit ; un Inuwan, un Machina, un élémentaire d’électricité et un succube.


Jour 1

L’horrible semaine débuta par les festivités organisées pour le retour des aventuriers de l’espace qui avaient fait des découvertes importantes. Pour l’occasion, le succube se soula avec joie et finit par vomir et se battre avec le reste de son équipe. Elle vomit sur l’élémentaire d’électricité, assomma l’Inuwan et blessa relativement le machina. L’élémentaire tenta de retourner à l’auberge où ils résidaient pour changer de vêtements et prendre une douche. Malheureusement, lors de son arrivée dans l’auberge, le patron le confondit avec un itinérant et l’expulsa à coup de pied de son établissement. Alors que le patron éjecta l’élémentaire de l’endroit, ce dernier tomba sur le succube qui transportait l’Inuwan assommé. La force du choc fit vomir le succube sur l’Inuwan qui vomit à son tour sur l’élémentaire, les trois protagonistes furent ramassés par le machina qui les transporta des leurs chambres respectives.

Jour 2

Les 4 aventuriers se retrouvèrent à la taverne pour rencontrer un homme qui avait une quête d’exploration de ruines à leur offrir, ils refusèrent l’offre de l’homme te partirent sans indications vers l’Est. Sur le chemin, ils se firent attaquer par des gobelins. L’Inuwan et le succube avaient vu les gobelins en premiers. Afin de montrer sa dominance, l’Inuwan avait décidé de marquer son territoire à l’aide de son urine. Il n’avait pas averti au préalable ses collègues et leur réaction le déconcentra ce qui fit dévier le jet d’urine directement sur lui-même. Les gobelins ne furent point impressionnés par l’odeur répugnante. Le succube qui volait non loin de la scène prise son arc et ses flèches et tenta de tirer sur les gobelins. Elle rata toutes ces cibles. Le machina utilisa son fusil pour se défendre contre l’attaque, mais son fusil s’enraya, explosa et le propulsa sur le dos quelques mètres plus loin. Le succube, qui ratait tous les gobelins réussit néanmoins à tirer une flèche parfaite au cœur du machina, lui provoqua de nombreux dégâts. L’élémentaire réussit à faire des sorts de foudres afin de se débarrasser des gobelins. Épuisés par leur bataille, ils décidèrent de faire un campement proche du lieu de combat.

Jour 3

Lors de la nuit, le succube entendit une meute de loups arrivés. Elle réveilla donc ces coéquipiers qui s’empressèrent de se préparer au combat. Lorsque les loups arrivèrent, ils attaquèrent l’Inuwan et l’élémentaire qui furent gravement blessés. Lors du combat, le succube frappa malencontreusement le machina ce qui lui provoqua, encore, de graves dégâts. Malgré cela, le machina réussit à tirer tous les loups et de sauver les deux membres de l’équipe qui avaient été blessés par les loups. L’Inuwan et l’élémentaire avaient perdu beaucoup de sang et s’étaient donc retrouvés inconscients. Alors qu’ils tentèrent de retourner à la Capital, ils rencontrèrent un prêtre soigneur qui les soigna de tout leur mal. Quelle chance ? Une fois tous les membres du groupe de retour sur leur pied, ils décidèrent de poursuivre vers l’est. Ils entrèrent dans une forêt et l’élémentaire se fit attaquer par des araignées venimeuses. Par chance, l’Inuwan réussit à le soigner avant que le poison ne fasse trop de dégâts. Ils réussirent à trouver l’entrée d’une ruine ancienne. Ils descendirent donc dans le premier étage et ne trouvèrent absolument rien. Après plusieurs minutes, l’élémentaire poussa un mur et la pièce commença à se déplacer. Le machina, le succube et l’Inuwan furent surpris par le soudain changement et leurs jambes alla se coincer sous le mur pivotant. L’Inuwan réussit à sans sortir sans problème, le succube eut le pied cassé et le machina s’arracha le pied. Ils entendirent alors du bruit dans l’escalier et trouvèrent l’homme à qui ils avaient au préalable refusé la quête d’exploration. Le donjon dans lequel ils étaient la fameuse ruine que l’homme désirait qu’ils explorent. L’homme réitéra son offre et les aventuriers refusèrent encore une fois. L’équipe décida donc d’avancer dans la pièce et de pousser le mur pivotant, à leur grande surprise ils tombèrent sur une chute d’eau qui se déversa directement sur le Machina qui se désactiva automatiquement. L’équipe décidèrent donc de retourner à l’entrer des ruines pour trouver une solution afin de réactiver le machina. À l’entrer des ruines, ils retrouvèrent l’homme et ils n’eurent pas le choix finalement d’accepter sa quête. Ils échangèrent aussi une bouteille de vodka contre une batterie pour réactiver le machina. Avec le machina de nouveau fonctionnel, ils retournèrent au mur pivotant et poussèrent de toutes leurs forces afin d’ouvrir le passage. Sans qu’ils remarquent, ils débloquèrent des trous au plafond desquelles coulait de la lave. Le machina et le succube faillirent mourir, mes l’Inuwan les rattrapas de justesse. Arrivés dans la pièce voisine, ils trouvèrent des cercueils de pierre. Le succube, confiant, ouvrit le cercueil central duquel émergea un squelette en armure. Elle se battit au corps à corps avec le squelette. Pendant ce temps, l’élémentaire d’électricité tenta d’invoquer un sort, mais il en perdit le contrôle et les éclaires qu’il dégageait allèrent charger l’épée du squelette. Une autre éclaire alla directement frapper le machina qui se désactiva sur le coup.

Le squelette frappa donc le succube avec son épée chargée d’électricité et éventra le succube qui ne put esquiver l’attaque. L’inuwan et l’élémentaire décidèrent de faire un repli stratégique en apportant le corps inconscient de la démone. De retour à l’entrée, ils trouvèrent l’homme qui accepta de téléporter le groupe à la condition qu’ils fassent une quête gratuitement pour lui. L’équipe, désespérée, accepta. De retour au capital, les deux membres encore debout allèrent directement à l’hôpital pour aller faire soigner leur coéquipière. Le cout des soins étant élevés, ils n’eurent d’autre choix que de vendre l’entièreté de l’équipement du succube pour lui procurer des soins.

Jour 4

De nouveau conscient, mais mal en point, le succube se rendit compte qu’elle n’avait plus d’équipement et d’argent. Elle prit alors la décision de faire le plus vieux métier du monde dans les rues du capital. De son côté l’Inuwan sans le sou, ne trouvant pas d’autre solution décida de faire lui aussi le trottoir, mais il sentait fort l’urine ce qui fit fuir tous les clients potentiels. Sauf, un vieil homme louche qui le traina dans une ruelle sombre et le viola avec force. L’élémentaire se retrouva à mendier, mais se fit voler le peu d’argent qu’il avait réussi à récolter.

Jour 5

Le succube après une bonne journée de travail se fit approcher par un proxénète. Elle refusa l’offre d’aller travailler dans une maison close, mais l’horrible démon proxénète n’accepta pas cette réponse. Il la kidnappa donc et la força à travailler gratuitement pour lui. L’inuwan trouva étrange de ne pas avoir de nouvelle de la démone décida de partir à sa recherche. Il demanda de l’aide à un passant voir, s’il avait vu un succube récemment. Malheureusement, le premier individu qu’il approcha fut le vieil homme qu’il l’avait agressé la veille. L’Inuwan se fit donc encore violer dans le fond d’une ruelle. Pendant ce temps, le succube recevait son premier client obligatoire. Pris d’une colère noire, elle coupa les organes génitaux du monsieur qui tentait d’avoir du bon temps. Les cris du client alertèrent le proxénète qui était très en colère de l’attitude de son nouvel objet, il décida de fouetter violemment la démone. Pendant ce temps, l’élémentaire échoue à faire des tours de magie aux passants et se retrouve encore sans argent.

Jour 6

Lors de la nuit, le succube tenta de tuer son oppresseur, mais elle se fit assommer et attacher solidement à un lit. Elle fut violée par un nombre incalculable de « clients ». Elle insulta tout de même chaque homme qui entrait dans sa chambre. Pendant ce temps, l’élémentaire trouva une auberge et alla demander à l’aubergiste s’il avait vu un succube. L’aubergiste avait effectivement profité du nouveau jouet de la maison close et donna l’adresse à l’élémentaire. L’élémentaire et l’inuwan allèrent voir la maison close, mais incapable de rentrer à l’intérieur, ils décidèrent d’aller voir la police. Les officiers de police ne comprirent pas leur problème et les expulsèrent du commissariat. Les deux hommes décidèrent donc d’aller voir l’ordre Kibou, car ils se souvinrent que le succube était affilié à cet ordre.

L’inuwan entamant une conversation avec le succube présent sur place, mais le succube était déconcentré par l’odeur d’urine qu’il dégageait. La démone appréciait fortement l’arôme et décida d’avoir du sexe avec l’inuwan. L’inuwan faible et épuisé ne put refuser. L’élémentaire réussit à convaincre la démone que leur amie qui appartenait à l’ordre Kibou avait besoin d’aide dans la maison close. La démone finit par les prendre au sérieux et dépêcha une équipe pour aller libérer les filles de la maison close.

La démone qui avait été kidnappé ce retrouva avec la réputation d'être l'être le plus pathétique de l'ordre Kibou

Jour 7

L’équipe a eu droit à une chambre payé par l’ordre Kibou, ils purent donc se reposer. Au matin, ils retrouvèrent le machina fraichement sortit de l’usine. Le machina avait maintenant une dette de 2 000 po envers les machinas. Et ces donc, sans équipement, sans argent et endetté que les aventuriers partirent vers l’est pour aller faire un donjon gratuitement.